Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Catégories

26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:30

Fin-du-monde.pngNotre monde est pris aujourd’hui dans une nuée de combats et de mouvement sociaux. Les patrons licencient, accumulent des fortunes sur le dos du peuple (52 000 ardennais vivent sous le seuil de pauvreté), font bombance sans retenu…. Les banques étranglent tout sur leur passage. L’Etat renonce (6300 emplois industriels supprimés depuis 10 ans dans notre département).

Mais de ce tourbillon de luttes, dans un ciel déchiré par l’imagination des hommes, surgira  bientôt le renouveau, lumineux et heureux. C’est ensemble, le peuple debout, que nous construirons ce nouveau monde. Un monde  qui refuse la loi du plus fort. Avec le Parti Communiste Français,  faisons ensemble l’apocalypse du monde capitaliste. Des cavaliers rouges porteront le message du changement:


Et le premier cavalier frappera ! 

Interdiction des licenciements boursiers. Obligation de reprise d’une entreprise viable.

Nous voulons une loi qui interdise à  un patron de baisser le nombre de ses salariés pour augmenter le nombre de ses dividendes. Aujourd’hui, non seulement la direction d’une entreprise est libre de fermer un site encore viable, mais elle a aussi le pouvoir d’empêcher ou de retarder sa reprise par la puissance publique ou un autre investisseur, pour empêcher toute concurrence.

 

Et le deuxième cavalier frappera !

Pôle financier public et de nouveaux crédits d’intervention pour l’emploi et la formation.

Aujourd’hui, les petites entreprises sont aux mains de groupes bancaires qui les font plier sous le poids d’intérêts financiers exorbitants, quand les multinationales bénéficient de tout un régime de faveurs. Nous voulons un pôle financier public qui pratique une politique sélective de crédit, favorisant systématiquement les entreprises, et notamment les TPE-PME, qui créent de la richesse, de l’emploi et développent la formation de leurs salariés.

 

Et le troisième cavalier frappera !

Le SMIC à 1700 €,  C’est une mesure d’urgence.

 

Et le quatrième cavalier frappera !

La 6e république

Une nouvelle conception de la République et de l'égalité. Depuis des années, la République est malade. Elle souffre des politiques libérales mises en œuvre, des divisions, des discriminations, des droits bafoués -dans la cité et l'entreprise- des promesses non tenues… La République n'a que faire d'une nouvelle fuite en avant dans le présidentialisme. Elle a besoin au contraire de liberté, d'égalité, de fraternité, d'un souffle nouveau et démocratique.

Partager cet article

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article

commentaires