Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Catégories

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:23

FDGPSA, Doux, Sanofi, SFR, Air France... plus de 40 000 suppressions d'emplois sont annoncées pour les mois à venir dans l'industrie et les services.  En faisant gagner la gauche, les Françaises et les Français ont placé l'emploi en tête de leurs priorités. La nouvelle majorité est face à une épreuve de vérité.           

Les communistes, leurs élus, expriment leur solidarité envers les travailleurs et leurs familles en même temps que leur colère. Ils disent que l'on peut contrer ces plans dits sociaux et créer de l'emploi à la condition de s'attaquer à la finance, de relancer le pouvoir d'achat, de donner de nouveaux droits aux salariés.

avec le front de gauche, le pcf propose pour l'emploi

► Un moratoire immédiat sur toutes les plans de licenciements, exécutoire par le Préfet en raison des troubles à l'ordre public causé par les décisions intempestives de supprimer des emplois ou de fermer des sites afin d'élaborer des contre propositions.

► Le vote à l'Assemblée nationale de la loi contre les licenciements boursiers dans les entreprises qui réalisent des bénéfices, adoptée par la gauche au Sénat sur l'initiative des parlementaires communistes.

► Des droits  pour les salariés, leurs délégués, les comités d'entreprise pour faire valoir leurs alternatives. Ils pourraient alors imposer des diminutions du « coût du capital » (intérêts des banques, dividendes, prélèvements sur la sous-traitance...) plutôt que du « coût du travail ».

► Un Pôle public financier visant à moduler le taux du crédit en fonction  de l'intérêt mesuré pour l'emploi, la formation, les salaires, la recherche, le développement et le progrès écologique.

► Une relance de la consommation par l'augmentation du pouvoir d'achat des familles ce qui passe notamment par une augmentation significative du Smic.

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1526
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:20

Ardenne ForgeAu nom des élus communistes, Franck TUOT conseiller régional et Sylvain DALLA ROSA vice président de Cœur d’Ardenne (Michèle LEFLON, vice présidente du conseil régional était excusée), viennent de rencontrer une délégation des ex-salariés d’Ardennes Forge à Nouzonville. Au cours de la réunion, la situation avec les AGS a été évoquée, notamment après la réclamation d’un indu de 560 900€ auprès des 47 ex-salariés de la part de l’organisme chargé de suppléer les employeurs défaillants. Les élus communistes ont tenu à réaffirmer leur solidarité aux Ardennes Forge victimes d’une situation injuste et à dénoncer l’attitude particulièrement  anti sociale de l’AGS. Nous avons décidé de signer le manifeste de soutien des élus Ardennais proposé par les Ardennes Forge et de demander à l’AGS de renoncer à sa démarche de faire rembourser les salariés.

Néanmoins, nous ne voulons pas passer sous silence la responsabilité des élus Ardennais de droite, B. Huré, B. Ravignon, P. Cordier ou     B. Poletti qui, alors que la droite était au pouvoir, n’ont rien fait pour empêcher la fermeture de l’entreprise Thomé Génot dont étaient issus tous les salariés qui ont intégré Ardennes Forge par la suite. Alors que ces femmes et ces hommes voyaient une lueur d’espoir avec la reprise d’une parti du personnel, tous ces élus, en responsabilité à l’époque, ont permis les agissements d’un patron voyou. Celui-ci n’avait pour objectif que de rafler les subventions publiques du Contrat de transition professionnelle pour son bénéfice personnel.

Devant cette situation, absolument dramatique socialement et écœurante politiquement, les élus communistes ont alerté le groupe des députés PCF/Front de Gauche à l’Assemblée nationale afin que le gouvernement soit saisi de cette affaire. Par la même occasion nous portons à la connaissance des députés la demande d’élaboration d’une proposition de projet de loi faite par les anciens de Lenoir et Mernier-LCAB. Celle-ci devrait porter sur la nécessité d’accorder aux salariés la possibilité de réclamer des dommages et intérêts devant la juridiction pénale.

Nous tenons également à exprimer notre soutien à l’avocat des salariés qui est accusé de saisir systématiquement les tribunaux dans les conflits sociaux. Nous rappelons qu’il existe, dans notre pays, des droits pour les salariés et il est légitime et démocratique que ceux-ci soient défendus.


 

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1526
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:19

Groupe HospitalierMme Poletti, députée de la 1ére circonscription, a largement diffusé le communiqué de presse qu'elle vient de signer avec d'autres élus, mettant en cause l'Agence Régionale de Santé, puisqu'on le retrouve même dans des dépêches nationales d'agences de presse spécialisées.

Cela doit lui paraître plus simple, maintenant qu'elle siège dans l'opposition à l'Assemblée Nationale, de défendre l'hôpital de Rethel car elle n'avait pas levé le petit doigt pour empêcher la fermeture de la maternité et on sait bien qu'une telle fermeture fragilise ultérieurement l'hôpital où elle est pratiquée. Elle n'a pas dit un mot contre le plan régional de santé dans lequel on devinait le peu d'attention au groupement hospitalier Sud Ardennes porté par l'ARS.

Mais d'ailleurs elle avait voté la loi HPST, cette loi mortifère pour les hôpitaux.

Oui, il faut défendre les hôpitaux de Rethel et de Vouziers. Mais cherchons les véritables causes : la loi HPST, la tarification à l'activité, l'insuffisante progression des dépenses de santé dans la loi de finance de la sécurité sociale 2012, une loi que vous avez votée, Mme Poletti !

Et il va falloir dire tout cela très fort car Marisol Touraine, la nouvelle ministre des affaires sociales et de la santé n'en a pas l'air bien convaincue : la loi HPST doit être abolie. D'autres mécanismes de financement des hôpitaux doivent être mis en place. Et l'ONDAM que l'on nous annonce à 2,7% pour 2013 est notoirement insuffisant.

 

Michèle LEFLON

 

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1526
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:17

affiche HumaDébats, actions, arts, spectacles...

 

La prochaine Fête de l’Huma se tiendra quatre mois seulement après qu’une majorité de notre peuple ait décidé de tourner la page du pouvoir sarkozyste.

Elle va donc constituer un événement déterminant de débats et d’actions pour que la gauche réponde aux espoirs qui viennent de se lever. En même temps, comme chaque année, elle va être un formidable espace d’art et de spectacles vivants, de concerts avec Patti Smith, New Order, Hubert-Félix Thiéfaine, Peter Doherty, Bénabar, Shaka Ponk et bien d’autres.

La Fédération des Ardennes du PCF organise un déplacement en bus. Prix 40 € avec la vignette d’entrée, le samedi 15 septembre.

Inscription au 03 24 56 40 43

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1526
commenter cet article