Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Catégories

26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:30

Fin-du-monde.pngNotre monde est pris aujourd’hui dans une nuée de combats et de mouvement sociaux. Les patrons licencient, accumulent des fortunes sur le dos du peuple (52 000 ardennais vivent sous le seuil de pauvreté), font bombance sans retenu…. Les banques étranglent tout sur leur passage. L’Etat renonce (6300 emplois industriels supprimés depuis 10 ans dans notre département).

Mais de ce tourbillon de luttes, dans un ciel déchiré par l’imagination des hommes, surgira  bientôt le renouveau, lumineux et heureux. C’est ensemble, le peuple debout, que nous construirons ce nouveau monde. Un monde  qui refuse la loi du plus fort. Avec le Parti Communiste Français,  faisons ensemble l’apocalypse du monde capitaliste. Des cavaliers rouges porteront le message du changement:


Et le premier cavalier frappera ! 

Interdiction des licenciements boursiers. Obligation de reprise d’une entreprise viable.

Nous voulons une loi qui interdise à  un patron de baisser le nombre de ses salariés pour augmenter le nombre de ses dividendes. Aujourd’hui, non seulement la direction d’une entreprise est libre de fermer un site encore viable, mais elle a aussi le pouvoir d’empêcher ou de retarder sa reprise par la puissance publique ou un autre investisseur, pour empêcher toute concurrence.

 

Et le deuxième cavalier frappera !

Pôle financier public et de nouveaux crédits d’intervention pour l’emploi et la formation.

Aujourd’hui, les petites entreprises sont aux mains de groupes bancaires qui les font plier sous le poids d’intérêts financiers exorbitants, quand les multinationales bénéficient de tout un régime de faveurs. Nous voulons un pôle financier public qui pratique une politique sélective de crédit, favorisant systématiquement les entreprises, et notamment les TPE-PME, qui créent de la richesse, de l’emploi et développent la formation de leurs salariés.

 

Et le troisième cavalier frappera !

Le SMIC à 1700 €,  C’est une mesure d’urgence.

 

Et le quatrième cavalier frappera !

La 6e république

Une nouvelle conception de la République et de l'égalité. Depuis des années, la République est malade. Elle souffre des politiques libérales mises en œuvre, des divisions, des discriminations, des droits bafoués -dans la cité et l'entreprise- des promesses non tenues… La République n'a que faire d'une nouvelle fuite en avant dans le présidentialisme. Elle a besoin au contraire de liberté, d'égalité, de fraternité, d'un souffle nouveau et démocratique.

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:27

SNCF.pngJeudi dernier, à Charleville-Mézières, profitant de la réunion d’information sur les transports(CLAD), les élus PCF, par la voix de Sylvain Dalla Rosa et les cheminots CGT ont remis aux représentants de la SNCF et de RFF une pétition signée par environ 1000 usagers réclamant la rénovation de la ligne Charleville/Givet. Egalement remis à cette occasion plusieurs vœux déjà votés (souvent à l'unanimité des conseils municipaux) par une douzaine de communes pour exiger une remise en état rapide de la ligne Charleville-Givet.  Rappelons que les trains ne circulent plus qu’à 10 kms/heure sur certains tronçons… en attendant sans doute l’arrêt total du trafic pour cause de sécurité !

Alors qu'une étude récente montre que la rénovation de la ligne, longue de 64 kilomètres, nécessite un investissement minimum de 110 millions, RFF annonce un budget de 11 millions pour 2013 ! Loin du compte.

Cette ligne est une des plus fréquentée de Champagne-Ardenne  (800 000 voyageurs/an), elle connait également un fort trafic de fret. C’est donc un axe vital pour le département des Ardennes et pour l’économie de la vallée de la Meuse !

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:24

L-union.png« Grand quotidien issu de la Résistance », affiche encore aujourd’hui « L’Union »

 

 

Pas de la résistance à la droitisation ambiante. Le journal a publié, dimanche 2 décembre, une double page sur la « repentance » du Président de la République vis-à-vis des crimes de l’armée française en Algérie, intitulée « Quand Hollande perd les pédales ».Une entreprise de réhabilitation commise sous la dictée du cercle algérianiste, des nostalgiques de l’Algérie française qui manifestent « leur douleur et (leur) indignation » de voir François Hollande s’adresser « au criminel Bouteflika », « assassin FLN des plus humanistes », à la tète d’un pays dirigé par « le FNL, parti dictatorial » qui « utilise la France comme faire-valoir et la repentance comme fond (sic) de commerce ». On y apprend que le chef de l’Etat est tenaillé par son « désir de plaire à ses alliés communistes », qui apprécieront l’influence qu’on leur prête. Signée de Philippe Le Claire, chef du service politique bien ancré à droite, cette épique séquence se conclut par quelques « références » bibliographiques, comme « Vive l’Algérie française ! », cosigné par Robert Ménard. Détail : La rédaction du « quotidien issu de la Résistance » est actuellement dirigée par Jacques Tillier, un ancien du journal d’extrême droite Minute.

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:22

Les adhérents du Parti communiste français étaient appelés aux urnes ce 14 et 15 décembre 2012 afin de déterminer leur base commune de discussion pour leur 36ème congrès, qui se tiendra du 7 au 10 février 2013 à Aubervilliers.

               Dans un processus de travail qui commence à prendre son essor, 54,19% des inscrits se sont déplacés pour départager les quatre propositions qui étaient en débat. Au plan national les résultats sont les suivants :

- Le texte proposé par le Conseil national du PCF, « Il est grand temps de rallumer les étoiles - Humanifeste du Parti communiste à l'aube du siècle qui vient », a été adopté à 73,15% des suffrages exprimés.

- Le texte alternatif numéro 1, « Unir les communistes pour un PCF de combat, marxiste, populaire et rassembleur » a obtenu 11,08%.

- Le texte alternatif numéro 2, « Combattre l'austérité, en finir avec le capitalisme », a obtenu 9,95%.

- Le texte alternatif numéro 3, « Un parti résolument communiste dans l'affrontement de classe ni abandon ni effacement », a obtenu 5,82%.

               Ce résultat marque une forte volonté des communistes de poursuivre et amplifier la dynamique engagée depuis leur dernier congrès. Il témoigne également du souffle et de l'ambition par lesquels ils veulent nourrir leur combat face à la crise et au capitalisme, dans une Révolution citoyenne plus que jamais nécessaire.

               Le texte adopté est désormais le bien commun de l'ensemble des communistes. Mais ce vote est loin de clore les débats. Il ouvre une nouvelle phase de notre réflexion qui doit nous permettre d'approfondir et de préciser nos analyses comme nos orientations. Qui doit nous permettre également de nous rassembler plus encore. Dans les semaines qui viennent, les communistes sont appelés à poursuivre le travail engagé afin d'enrichir cette base commune et de faire de leur 36e congrès un évènement politique retentissant pour le peuple.

 


Les résultats ardennais

Votants :                     42,55 %

Nuls :                            2,48 %

Base commune :        55,75 %

Texte alternatif 1 :       13,27 %

Texte alternatif 2 :       23,01 %

Texte alternatif 3 :         7,96 %

 

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:19

Dans les Ardennes, déjà en difficulté, la pauvreté s’aggrave fortement. Le taux de pauvreté passe de 17,4 % en 2008 à 18,6 % en 2009, soit une hausse de 1,2 point, hausse la plus élevée des départements de France métropolitaine après la Seine-Saint-Denis. En 2009, la moitié des 52 600 Ardennais pauvres vit avec moins de 769 € par mois, soit un écart de 19,4 % au seuil de pauvreté, intensité de pauvreté la plus élevée des quatre départements de la région.

Le niveau de vie annuel en dessous duquel se situe la moitié des Ardennais diminue de 1,0 % en passant de 17 236 € en 2008 à 17 056 € en 2009, en euros constants. La baisse est encore plus marquée pour les 10 % des habitants les plus modestes (-1,9 %), tandis que la situation monétaire des 10 % les plus aisés continue de progresser avec une hausse du niveau de vie planché de 1,7 %. Aussi, comme au niveau régional, les inégalités se sont légèrement accrues dans les Ardennes : le niveau de vie au-dessus duquel se situent les 10 % les plus aisés représente, en 2009, 3,2 fois plus que le niveau de vie en dessous duquel se situent les 10 % les plus modestes (3,1 en 2008).

Dans un département au tissu économique fortement marqué par l’industrie de main-d’œuvre, où les grands ménages ouvriers sont nombreux et l’activité féminine moins développée, la crise a particulièrement aggravé la pauvreté des grandes familles. En 2009, pour les personnes vivant dans un ménage d’au moins quatre personnes, le taux de pauvreté augmente de 2,5 points, passant de 20,8 % en 2008 à 23,3 % en 2009.

Plus les familles avec enfants sont affectées par la pauvreté, plus le taux de pauvreté des enfants est important : parmi les Ardennais de moins de 20 ans, 26,9 % sont en situation de pauvreté en 2009, 2,2 points de plus qu’en 2008 et 5e taux le plus élevé de France.

...Pendant ce temps-là, Depardieu s'exile en Belgique pour ne pas payer ses impôts : casse-toi, pauvre con !! L'Europe des millionnaires et du capitalisme sauvage n’est pas un "modèle", il faut en sortir.

                          

     J.C Vanbervesseles 

                                                                                          

 

Repost 0
nouvellesdesardennes.over-blog.com - dans N°1546
commenter cet article